vendredi, mars 5, 2021

Sur prescription de l’OMC, le Cameroun prépare un Programme national d’élaboration des normes pour 2022

Charles Booto à Ggon, le Directeur général de l’Agence des normes et de la qualité (Anor), a lancé, pour la période de...
Accueil Économie Avec 2,7 millions d’internautes supplémentaires début 2021, le Cameroun porte à 34%...

Avec 2,7 millions d’internautes supplémentaires début 2021, le Cameroun porte à 34% le taux de pénétration de l’internet

Selon Hootsuite et We Are Social, deux organismes disposant de plateformes de suivi des flux sur les réseaux sociaux et l’internet, le nombre d’internautes au Cameroun a atteint 9,15 millions de personnes en janvier 2021 (+2,7 millions de personnes sur un an), contre 7,8 millions en janvier 2020. Ce qui représente un taux de pénétration de 34%, contre 30% en janvier 2020 et 2% seulement il y a une décennie.

En 2016, à en croire Internet Live Stats, avec une progression du taux de pénétration de l’internet de 16,5%, le Cameroun faisait déjà partie, avec le Mali (+18,6%) et le Lesotho (+18,1%), des trois pays africains ayant connu la plus forte progression au cours d’une seule année.

Cette augmentation constante du taux de pénétration de l’internet au Cameroun, analysent les experts, est consécutive aux investissements réalisés depuis 10 ans, aussi bien par les pouvoirs publics que les opérateurs des télécoms.

Combinées à l’explosion de l’usage des smartphones, des forfaits internet promotionnels mis en place par les opérateurs de mobile, ces infrastructures ont permis le développement d’une communauté d’adeptes des réseaux sociaux de plus en plus nombreuse.

Officiellement, l’avenir s’annonce encore plus radieux pour les internautes du Cameroun. « Au cours des prochaines années, le gouvernement a pour ambition de généraliser l’accès large bande pour les citoyens, les entreprises et les ménages, notamment en poursuivant l’extension du backbone national pour accroitre les 20 000 km à 25 000 km de linéaire », a révélé la ministre des Postes et Télécoms, Minette Libom Li Likeng. C’était le 27 octobre 2020 dans la capitale camerounaise, au cours de la mise en service officielle des deux premiers points d’accès internet (Yaoundé et Douala) du pays, dont le but est de réduire davantage le coût des communications électroniques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Le plus populaire

Sur prescription de l’OMC, le Cameroun prépare un Programme national d’élaboration des normes pour 2022

Charles Booto à Ggon, le Directeur général de l’Agence des normes et de la qualité (Anor), a lancé, pour la période de...

Liste des 37 Lions Indomptables convoqués/Meyapya Fongain: «C’est une énorme surprise, je ne m’attendais pas… Je suis ravi, c’est l’échelon que tout sportif rêve...

Le joueur de Fauve Azur de Yaoundé s’est exprimé dans une interview accordée à FECAFOOT TV. Le sélectionneur des...

APE : malgré la baisse des tarifs douaniers sur les véhicules, les carburants… les recettes augmentent au Cameroun

L’administration douanière camerounaise a collecté 119 milliards de FCFA de recettes au cours des deux premiers mois de l’année 2021, a-t-on appris...

BOSS LEVEL (SORTIE MONDIALE)

Dimanche 14 mars – 18h (Vostfr) Dimanche 21 mars – 18h (VF) Mercredi 24 mars –...