mardi, avril 13, 2021

Cameroun – Football/Classement FIFA: Le Cameroun perd cinq places et se classe désormais 55e mondial

Les Lions indomptables figurent par ailleurs au 8e rang africain de la mise à jour de ce ranking effectuée ce mercredi 7...
Accueil Société Extrême-Nord : la santé des populations menacée par une tempête de poussière

Extrême-Nord : la santé des populations menacée par une tempête de poussière

Cette pollution devrait poursuivre sa progression vers les régions du Nord et de l’Adamaoua.

Un « énorme panache de poussière saharienne transporté par le Harmattan en provenance du centre du Tchad » s’est abattu dans la région de l’Extrême-Nord via le département du Logone-et-Chari. L’alerte est du ministère des Transports dans un bulletin météo rendu public le 17 février.

Cette tempête de poussière devrait poursuivre sa progression vers les régions du Nord et de l’Adamaoua : « Ces particules de poussière en suspension réduiront la visibilité et détérioreront la qualité de l’air », avertit le ministère.

Approchés par nos confrères de SBBC, des experts expliquent que les fortes concentrations de poussière provenant du Sahara sont étroitement liées aux épidémies de méningite dans les pays du Sahel. C’est le cas notamment dans l’Extrême-Nord. Mais les maladies les plus fréquentes sont d’ordre respiratoire, apprend-on.

« L’inhalation de particules fines peut déclencher ou aggraver l’asthme, mais aussi la bronchite, l’emphysème et la silicose », indique un médecin : « La poussière est déjà là et s’infiltre partout, même lorsque les portes et fenêtres sont fermées. Lorsqu’on respire, c’est la poussière qu’on respire », confie Mairamou, une habitante de Kousseri.

Limiter les sorties

Pour se protéger, les autorités conseillent aux habitants de limiter les sorties. Ou encore de porter un masque facial. Les tempêtes de poussière se forment lorsque des vents turbulents violents érodent les sols arides et semi-arides et soulèvent des particules.

Ces tempêtes peuvent parcourir des milliers de kilomètres, causant d’autres polluants et déposant des particules loin de leur sol d’origine. Ce phénomène météorologique est courant dans la zone sahélienne du pays et peut être lié aux changements climatiques, affirme Didier Yimkoua, un environnementaliste.

« Dans l’énumération des phénomènes extrêmes liés aux changements climatiques, on parle des vents, des tempêtes, des tsunamis, etc. Là, c’est le vent qui transporte les particules, c’est-à-dire la poussière. Ces particules proviennent de la dessiccation des sols provoquée par la chaleur », explique-t-il.

« C’est pourquoi il doit y avoir des programmes de mécanismes d’adaptation aux changements climatiques. Aujourd’hui, on parle beaucoup plus du port des masques, mais ce sont des préoccupations en aval. Il faut travailler en amont et en aval. Il faut, en amont, penser aux solutions durables comme planter les arbres parce que les arbres sont des brise-vents », dit-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Le plus populaire

Cameroun – Football/Classement FIFA: Le Cameroun perd cinq places et se classe désormais 55e mondial

Les Lions indomptables figurent par ailleurs au 8e rang africain de la mise à jour de ce ranking effectuée ce mercredi 7...

Le Port de Douala annonce l’arrivée sur ses quais de l’armateur singapourien Pacific International Lines

Alors que l’armateur français CMA CGM quitte le port de Douala-Bonabéri au bénéfice de celui de Kribi, un nouvel armateur est annoncé...

Vers une abondance des produits vivriers sur le marché camerounais au 2e trimestre 2021

Entre avril et juin 2021, la production agricole dans la zone Cemac est annoncée à la hausse, selon le « test prévisionnel de...

Cameroun – Football/Prix Marc-Vivien Foé 2021: L’international camerounais Karl Toko Ekambi en course pour un deuxième titre

L’attaquant de l’Olympique Lyonnais, lauréat de l’édition 2018, figure parmi les 11 prétendants à cette distinction qui récompense chaque année le meilleur...