vendredi, mars 5, 2021

Sur prescription de l’OMC, le Cameroun prépare un Programme national d’élaboration des normes pour 2022

Charles Booto à Ggon, le Directeur général de l’Agence des normes et de la qualité (Anor), a lancé, pour la période de...
Accueil Économie Le Port autonome de Kribi lance la sélection des solutions informatiques en...

Le Port autonome de Kribi lance la sélection des solutions informatiques en vue devenir un « port intelligent »

En vue de devenir un « Smart Port (port intelligent) », la direction générale du Port autonome de Kribi (PAK) vient organise un hacknathon en mars 2021. Cet évènement, explique le PAK, consiste en la sélection des meilleures solutions informatiques opérationnelles proposées pas les équipes en compétition et correspondantes aux problèmes ou thématiques identifiés et posés par le PAK en rapport avec le développement du port.

« Fort de sa vision de se positionner comme un Smart Port, le PAK place au cœur de ses préoccupations, l’espoir que tous les partenaires, clients, préposés, administrations techniques, usagers, ou toutes autres parties prenantes, puissent bénéficier, dans le cadre de leurs opérations, des services qui leur sont fournis sur la place portuaire de Kribi », explique l’autorité portuaire.

La participation à l’évènement est gratuite et réservée aux équipes composées de personnes physiques majeures au moment de l’inscription au hackathon. La limite d’âge est fixée à 35 ans. Les livrables sont régis par les dispositions de « licence Libre ». Il s’agit d’un contrat de concession de droit de propriété intellectuelle permettant gracieusement au licencié de copier, modifier et distribuer le livrable, dans le monde entier, pour toute la durée des droits, sur tout support et pour tout type d’exploitation selon les modalités fixées par la licence.

Mis en service en mars 2018, le port en eau profonde de Kribi, qui revendique le plus grand tirant d’eau sur la côte ouest-africaine (16 mètres), dispose actuellement de deux terminaux. Un terminal à conteneurs de 350 mètres de long, opéré par le consortium Bolloré-CHEC-CMA CGM et un terminal polyvalent, géré par International Container Termi­nal Services, Inc. (ICTSI). Avec les solutions qui lui seront proposées lors du Hackathon, l’autorité portuaire veut donc désormais donner une dimension intelligente à la place portuaire, notamment au niveau de l’automatisation et l’informatisation de plusieurs services.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Le plus populaire

Sur prescription de l’OMC, le Cameroun prépare un Programme national d’élaboration des normes pour 2022

Charles Booto à Ggon, le Directeur général de l’Agence des normes et de la qualité (Anor), a lancé, pour la période de...

Liste des 37 Lions Indomptables convoqués/Meyapya Fongain: «C’est une énorme surprise, je ne m’attendais pas… Je suis ravi, c’est l’échelon que tout sportif rêve...

Le joueur de Fauve Azur de Yaoundé s’est exprimé dans une interview accordée à FECAFOOT TV. Le sélectionneur des...

APE : malgré la baisse des tarifs douaniers sur les véhicules, les carburants… les recettes augmentent au Cameroun

L’administration douanière camerounaise a collecté 119 milliards de FCFA de recettes au cours des deux premiers mois de l’année 2021, a-t-on appris...

BOSS LEVEL (SORTIE MONDIALE)

Dimanche 14 mars – 18h (Vostfr) Dimanche 21 mars – 18h (VF) Mercredi 24 mars –...